Crépis Jaune

Aménager et rénover grâce aux travaux de plâtrerie

Comment réaliser une petite chambre cosy et pratique ? En disposant d'une pièce de 12 m², les bricoleurs peuvent facilement créer une suite parentale à moindre frais. Cette chambre comportera : Un lit deux places. Une salle de bain. Un dressing.

D'autres conditions entrent en jeu pour la réussite de ce projet :

L'aménagement d'une suite ne peut se concevoir que s'il y a une ou deux fenêtres. Un réseau de plomberie doit être présent pour alimenter douche et vasque. L'artisan qui réalisera les travaux devra également penser à concevoir des rangements sur mesure. Ceux-ci seront choisis en médium. C'est très simple de les peindre et de les rendre au goût de chacun. Dans un angle de la chambre, une cabine de douche peut trouver sa place et se fondre dans le décor. De hautes penderies s'élancent jusqu'au plafond. Chaque surface, chaque compartiment sont exploités.

De quelle manière installer la douche et les rangements ?

Réduite à des dimensions minimales et posée dans un angle de la chambre, la douche est recouverte de mosaïque de couleur. Les parois sont faites en plaques de plâtre et habillées de carreaux en faïence blanche. Un tapis réalisé en carreaux de ciment sera posé afin de préserver le parquet en chêne qui jonche le sol. Une porte de douche vitrée sera mise en place. Celle-ci devra être commandée pour obtenir du sur-mesure. En général, il faut compter 40 cm de large. Une cloison en plâtre séparera la douche du reste de la pièce. Une vasque à poser viendra agrémenter ce point d'eau. Des rangements entoureront la vasque. L'artisan n'omettra pas de fixer un miroir découpé sur mesure. Tous les rangements occupent l'espace le long des murs et sous les fenêtres. Les dimensions des placards seront confortables 60 cm de profondeur sur la hauteur des murs. Ainsi, on obtient un beau volume pour organiser des penderies. Ces dernières encadreront le lit qui sera encastré entre le dressing-room et la tête de lit fixe. Plus l'emplacement est compté, plus les rangements sont précieux.

Comment s'y retrouver dans le monde des plaques de plâtre ?

Les plaques de plâtre se présentent sous différentes dimensions. Elles sont recouvertes de part et d'autre de carton. Pour la salle de bain, le choix doit s'axer sur des plaques hydrofuges qui sont traitées pour supporter l'humidité et l'eau. Les plaques de plâtre se vissent sur un support métallique. Le plâtre, l'ami de la rénovation Avec le plâtre, il est enfantin de boucher les trous, d'aplanir la surface d'un mur ou de fixer des plaques. Ce matériau s'utilise en intérieur. Il ne nécessite que très peu d'organisation. Il faut juste une truelle, une taloche et du savoir-faire. Le mélange du plâtre et de l'eau doit être bien dosé. Une fois prêt, le plâtre sera appliqué sans délai car il se solidifie rapidement. Le mélange plâtre-eau doit avoir une consistance élastique et légère. La préparation ne devra pas couler. La taloche sert à appliquer le plâtre sur les murs. La couche de plâtre sera bien plaquée et lissée sur le support. La finition se réalise avec la truelle. Il s'agit de gratter le plâtre pour soustraire le surplus. Le plâtre n'a pas d'odeur, il sert en toutes occasions : 1. Papier peint 2. Carrelage 3. Peinture C'est un matériau qui se dilue à l'eau et qui sèche en un temps record. Il est recommandé pour l'intérieur, notamment pour les pièces à vivre.